Alarme autoSécurité de voiture

Les différentes formes de protection contre le vol de véhicule


Une protection «VV1» est un système qui empêche la mise en route du moteur d' un véhicule. L'immobilisation est activée dès l'arrêt du moteur du véhicule, soit au moment de de l'ouverture de la portière par le conducteur, soit après quelques dizaines de seconde ou une minute après la coupure du moteur. L'immobilisation est permise par la combinaison de deux actions qui empêchent le démarrage, comme par exemple la neutralisation du démarreur, la coupure de l'allumage, la coupure de la pompe d'alimentation en carburant, etc. Certaines protection VV1 sont également munies d'une alarme sonore télécommandée.

Tout comme la protection VV1, la protection «VV2» empêche la mise en route du moteur du véhicule. L'immobilisation est activée dès l'arrêt du moteur, au moment de l'ouverture de la portière du conducteur ou bien dans dans les secondes qui suivent la coupure du moteur. A la différence du système VV1, le système VV2 se caractérise également par la mise en fonctionnement d'une sirène. Elle est déclenchée en cas d'infraction sur les portières, le coffre ou le capot et lorsque qu'une modification de volume est observée dans le véhicule.

La protection «VV3» n' est pas un système antivol à proprement parler, car il n' empêche pas la mise en route du moteur. Le VV3 active la sirène et à complète la coupure moteur.


 

 

La protection «CJO» permet de localiser un véhicule volé. Le système recourt à des satellites GPS pour déterminer le lieu où se trouve la voiture et il transmet les informations au moyen d'une application pour smartphone. Les interventions sont monitorées par une centrale de communication qui dispose d' un agrément légal délivré aux entreprises de gardiennage. Deux types de systèmes sont rencontrés :

le système intégré s'enclenche automatiquement lorsque le moteur est mis en route sans que la désactivation ne soit respectée ou lorsqu'un système de protection envoie un signal d'alarme.
le système autonome se déclenche quand à lui lorsque le véhicule est déplacé alors même que le moteur est éteint, par exemple dans le cas d'un emorquage, ou bien à la suite d'une alerte de la part du propriétaire du véhicule.

La protection «CJ1» empêche le voleur de circuler avec le véhicule. En pratique, la vitesse est réduite jusqu'à 10 à 30 km/h et des signaux acoustiques et optiques s' activent dans le but de décourager le conducteur à poursuivre sa route. Le véhicule n'est immobilisé afin d'éviter les accidents, sauf si le moteur a été coupé pendant plus de soixante secondes.

La protection CJ2 est un mix entre le CJ0 et le CJ1, c'est-à-dire qu'elle cumule la localisation du véhicule volé avec son immobilisation après l'arrêt du moteur.

Les centrales agréées doivent respecter certaines dispositions légales, notamment l'impossibilité de communiquer au propriétaire du véhicule la localisation de celui-ci, cette information étant réservée à la police. De même l'action sur le régime du moteur ne peut être ordonnée que par la police.

Voir également

Mistertrack.com propose la location de capteurs GPS qui permettent de localiser son véhicule en temps réel

Informations et actualités


 

|Contacts |Tous droits réservés : Alarme-voiture.com